Forum Johnny Hallyday Le Site


 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
tessy_monologue



Nombre de messages : 610
Age : 59
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 26/02/2007

MessageSujet: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Mer 14 Sep 2011 - 22:01

Quelque chose de Tennessee Williams

Critique | | 14.09.11 | 15h33 • Mis à jour le 14.09.11 | 15h33

Toc toc toc toc toc toc - toc - toc, Johnny Hallyday, chanteur, fait ses débuts sur les planches. Rock'n'roll attitude, voix, présence, animalité. Le Paradis sur terre, de Tennessee Williams (1911-1983), est mis en scène par Bernard Murat au Théâtre Edouard-VII, dispositif scénique de Nicolas Sire, musique de Benjamin Murat. Plus une ouverture filmée (Emmanuel Murat) au fondu enchaîné assez astucieux pour ménager - de l'image à la scène -, l'apparition de "Chicken" (Johnny, donc). Applaudissements. Il y a comme ça plusieurs salves en cours de route.

Chicken a un demi-frère, Loth (Julien Cottereau). Mississippi, sud du Sud, années 1960, ségrégation, cyclone en vue. Tandis qu'approche le cyclone - tout le monde fuit -, Loth débarque avec sa toute jeune épousée, Myrtl. Ils viennent récupérer la maison familiale que Loth a donnée à Chicken. Myrtl (Audrey Dana), fille facile sauf pour son récent époux, sort toute gaie d'un triomphe de télé-réalité. Reine d'un jour, elle a gagné un wagon d'électroménager, plus ce mari fragile. Chicken, paria au "sang noir", à la "peau mate", de mère métis, ne se sépare jamais de la lettre de donation de Loth. Lequel, quand il ne se travestit pas de ses frusques et fanfreluches, invoque sa propre mère (blonde) à tout instant. La tuberculose l'achève.

Fort de son expérience de clown, Julien Cottereau (Loth) sidère autant qu'Audrey Dana (Myrtl), hystérique, drôle, frénétique. Elle passe corps et biens de Loth à Chicken, sans même y songer. Dehors, le cyclone, dehors, les eaux qui rugissent, plus la marmaille des grillons et quelque alligator qui doit bien dériver par là. Dieu a quitté la partie. Ce sont eux, Loth-Cottereau et Myrtl-Dana qui offrent toute latitude au jeu de Chicken. Sous sa chemise canadienne à carreaux, Chicken prétend faire oublier Johnny. Rarement maladroit, il maîtrise le texte, semble d'abord sortir d'une de ses chansons (Quelque chose de Tennessee ?), explose vite dans les grands duos de beuverie, d'étreinte ou de violence.

Sueur, sexe et sang, à tout prendre, la pièce reste plus déroutante que la présence de Johnny Hallyday sur scène. Salle (712 sièges) peuplée de figures familières - Nathalie Baye, Laura Smet, Laetitia Hallyday, mais aussi de sosies de Johnny, de fans millésimés, de curieux ordinaires, et de spectateurs qui entrent dans un théâtre pour la première fois. Autrement dit, un spectacle attendu au tournant.

Au point que l'on chipote l'adaptation de Jean-Michel Déprats (grand traducteur de Shakespeare) ; ou l'âge supposé du rôle - 30-35 ans alors que, avec ses 68 ans, Johnny n'est pas à proprement parler un poulet de l'année. Déprats a conservé le titre du premier traducteur, Matthieu Galey. Titre qui vient d'une nouvelle publiée en 1942 par Tennessee Williams, Kingdom of Earth. Soit, selon l'expression biblique, "le royaume de la terre", l'enfer d'ici-bas par opposition au royaume des cieux.

C'est du lourd

Jusqu'à la création de La Ménagerie de verre (1944), l'oeuvre de Tennessee Williams, arrachée à une existence torturée, est au mieux méconnue. Suivront Un tramway nommé Désir, La Chatte sur un toit brûlant et une envolée spectaculaire dans le cinéma (La Nuit de l'iguane), qui peuplent le théâtre Edouard-VII de fantômes menaçants.

Désir dénudé comme un fil électrique, guenilles de la folie, aberrations raciales, huis clos à ciel ouvert sous l'oeil du cyclone, c'est du lourd. Chicken tient son surnom d'une précédente inondation. Réfugié sur le toit (brûlant) de la demeure où vient crever Loth, il avait égorgé et bouffé cru des poulets aussi paumés que lui. Deux indices qui ne trompent pas : on ne rit plus, comme aux premiers jours, quand Chicken malmène une guitare sans en jouer. Et personne, en pleine célébration de Lacan, ne moufte, quand Myrtl, à qui il apprend que "Loth est pédé", rétorque : ça ne m'était pas venu "à l'idée".

Le Paradis sur terre, de Tennessee Williams, mise en scène de Bernard Murat, avec Audrey Dana, Julien Cottereau et Johnny Hallyday. Théâtre Edouard-VII, Paris 9e. Tél. : 01-47-42-59-92. Tous les jours sauf dimanche et lundi à 21 heures (plus matinée, le samedi, 17 h 30).

http://www.lemonde.fr/culture/article/2011/09/14/quelque-chose-de-tennessee-williams_1572085_3246.html

Revenir en haut Aller en bas
Micktaylor



Nombre de messages : 7121
Age : 43
Localisation : Franche Comté
Date d'inscription : 16/02/2007

MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Mer 14 Sep 2011 - 22:39

merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
toujours la



Nombre de messages : 7769
Age : 52
Localisation : ROUEN
Date d'inscription : 15/02/2007

MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Jeu 15 Sep 2011 - 6:02

MERCI
Revenir en haut Aller en bas
JH17



Nombre de messages : 1855
Age : 48
Localisation : SUD DE NANTES
Date d'inscription : 03/10/2007

MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Jeu 15 Sep 2011 - 6:17

Merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
joelle67



Nombre de messages : 904
Age : 64
Localisation : strasbourg
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Jeu 15 Sep 2011 - 11:07

merci
Revenir en haut Aller en bas
mano



Nombre de messages : 4875
Age : 58
Localisation : paris
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Jeu 15 Sep 2011 - 18:03

cheers merci pour la lecture... flower
Revenir en haut Aller en bas
RAFALE10



Nombre de messages : 6426
Age : 39
Localisation : Haute Marne
Date d'inscription : 03/02/2007

MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Jeu 15 Sep 2011 - 18:41

Merci pour la lecture Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams   Aujourd'hui à 6:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Monde : Quelque chose de Tennessee Williams
» Julien Cottereau partage quelque chose de Tennessee avec JH
» Livre "Quelque chose de Johnny" de Guy Carlier
» [2ème single] "Quelque chose de magique" (Duo F.Mothe/Camille Lou)
» johnny en duo avec Carla Bruni et Julin Clerc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Johnny Hallyday Le Site :: Infos :: Presse-
Sauter vers: